subscribe: Posts | Comments

Du Maroc, le théologien suisse, reçoit des soutiens politiques, mais aussi financiers

Commentaires fermés sur Du Maroc, le théologien suisse, reçoit des soutiens politiques, mais aussi financiers
Du Maroc, le théologien suisse, reçoit des soutiens politiques, mais aussi financiers

 

Défense juridique du prédicateur : des dons généreux de 38 pays


Le comité de soutien au théologien suisse vient d’annoncer que les donateurs à la campagne ‘‘ FreeTariqRamadan ’’ viennent de 38 pays dont le Mali, le Sénégal et le Maroc (seuls pays en Afrique).
Dans le cadre de cette campagne, l’appel aux dons émis en faveur de l’islamologue, semble avoir été entendu dans plusieurs pays.
Sur sa page Facebook officielle, le comité écrit dans un post : ‘‘ Nous avons réussi à atteindre le tiers de notre objectif de collecte de fonds, grâce aux contributions généreuses de nos supporters en provenance des 38 pays ’’.
‘‘ Au Maroc, on savait déjà que les soutiens du théologien étaient d’ordre politique, les
Voilà désormais financiers, à travers des donations provenant du royaume ’’, rajoute le comité.

Les partisans du musulman suisse, expliquent que chaque don fera en sorte que la justice soit rendue et aidera à militer pour la remise en liberté immédiate de l’intellectuel, afin qu’il puisse préparer convenablement sa stratégie de défense et bénéficier des soins médicaux complets et adéquats. Ils insistent également sur le fait que chaque contribution est la bienvenue afin d’assurer la régularité de l’enquête, et pour qu’équité et justice soient rétablies au cœur du traitement médiatique et judiciaire attribué à Tariq Ramadan.
‘‘ Le soutien et l’encouragement que nous avons reçu à l’échelle internationale, a été immense. Nous en sommes profondément reconnaissants.

 

Petites maladresses du comité de soutien


En Afrique, le Maroc se situe aux côtés du Sénégal et du Mali. Il faut noter par ailleurs, que le royaume représente le seul pays nord-africain où l’islamologue bénéficie d’aides financières, sans considérer le Sahara occidental (d’où proviendraient certains dons) et qui a été cité séparément du Maroc.
Une petite maladresse de la part du comité qui est susceptible d’agacer les donateurs pour cause ; d’atteinte à l’intégrité territoriale du pays.
Ailleurs, ces derniers se répartissent particulièrement entre la Finlande, le Canada, l’Australie, les États-Unis, le Brésil, l’Inde et l’Arabie Saoudite.

Le 17 février dernier, à Casablanca, un rassemblement de soutien a été organisé en présence de plusieurs personnalités. En effet, la manifestation a été organisée par trois associations ayant de grandes affinités avec les cercles islamistes.
Invité parmi d’autres, le président du ‘‘ Forum de la dignité pour les droits de l’Homme ’’ et militant du Parti de la Justice et du Développement, Abdelali Hamieddine, était sorti de son silence. Il avait déclaré sur sa page FB, ne pas avoir été sollicité pour que son nom s’affiche dans le programme.
‘‘ J’avais donné mon accord pour prendre part à cette rencontre intellectuelle en ma qualité d’universitaire. Cependant, aucun membre du comité n’était revenu vers moi au sujet de l’affichage de mon nom en solidarité avec l’islamologue ’’.

Rappelons que, Tariq Ramadan représente l’une des plus grandes et rares figures de l’islam en Europe. Il a été inculpé et écroué le 2 février suite aux révélations de deux femmes (l’une étant une personne vulnérable) l’accusant d’actes immoraux. Leurs dépositions ont découlé sur une information judiciaire confiée à trois juges d’instruction.
Début mars, le théologien a fait l’objet d’une troisième plainte en France.

Comments are closed.